Le cinéma parle peu du travail, ou mal.

Il parle peu de ce qui nous (pré)occupe le plus.

Nous passons moins de temps à nous aimer, à nous tuer, qu’à travailler.

On peut aussi s’aimer et se tuer au travail. Le travail est le lieu de tous les conflits et le conflit est la matière de la dramaturgie.

Ce blog se propose d’analyser les films sous l’angle du rapport au travail.

Comment est-il représenté ? Quelle fonction joue-t-il dans l’intrigue ?

Comment définit-il les personnages et leurs relations ? Comment est-il négligé, contourné, oublié souvent ?

L’idée m’en est venue à la suite du tournage de A Bas les Masques : la photo ci-contre en est extraite.

J’ai conçu et réalisé ce film avec des travailleurs sociaux en Essonne. Il  racontait leur vie au travail, sous le masque distancié de la fiction et de la comédie.

On peut y voir aussi un hommage au théâtre antique…

La Fiction au Travail

Dans ce blog, vous retrouverez chaque semaine une nouvelle analyse de film, ainsi que des extraits de mes autres travaux. Je vous propose également une présentation détaillée de ce site et de la problématique du travail au cinéma.

Bon parcours !

1
2
Qui suis-je ?

Après des études de philosophie et une quinzaine d’années parisiennes à travailler comme scénariste à la télévision et au cinéma, je me suis installé en banlieue où j’ai entrepris de faire des films de fiction avec des jeunes de quartiers populaires.

 

En savoir plus...                  Me contacter :  nicolas.spengler@gmail.com