Après des études de philosophie et une quinzaine d’années parisiennes à travailler comme scénariste à la télévision et au cinéma, je me suis installé en banlieue où j’ai entrepris de faire des films de fiction avec des jeunes de quartiers populaires.

 

En savoir plus...                  Me contacter :  nicolas.spengler@gmail.com 

 

Qui suis-je ?

20/05/2017

Pour Michel Piccoli [1], les films de Sautet sont « historiques » au sens où ils donneront une juste idée de la manière dont on vivait (et on pourrait ajouter : travaillait) dans la France de 70 à 95 ! En effet, à partir de Les Choses de la Vie (1970), ils ont un ancrage sociologique fort.

Contrairement à ce qui a beaucoup été écrit, ils ne mettent pas en scène que la bourgeoisie mai...

20/05/2017

Sandrine (Louise Bourgoin), au chômage depuis 8 mois, est contrainte de retourner vivre chez sa mère à Roubaix parce qu’elle ne peut plus payer son loyer. Elle accepte, provisoirement, de travailler dans le chenil que tient son oncle, Henri (Jean-Hughes Anglade). Comme il lui fait confiance, elle est de la famille, il la mêle à ses trafics particulièrement glauques de chiens. Elle s’adapte vite et...

20/05/2017

Trois jours après le débarquement sur les plages normandes, le capitaine Miller (Tom Hanks) se voit confier une mission qu’il qualifie de « relations publiques », signifiant ainsi qu’elle n’a rien de militaire : il s’agit d’aller chercher, derrière les lignes allemandes où il a été parachuté, le soldat Ryan dont les trois frères, également conscrits, ont été tués les jours précédents. La décision...

Please reload

Le cinéma parle peu du travail, ou mal.

Il parle peu de ce qui nous (pré)occupe le plus.

Nous passons moins de temps à nous aimer, à nous tuer, qu’à travailler.

On peut aussi s’aimer et se tuer au travail. Le travail est le lieu de tous les conflits et le conflit est la matière de la dramaturgie.

Ce blog se propose d’analyser les films sous l’angle du rapport au travail.

Comment est-il représenté ? Quelle fonction joue-t-il dans l’intrigue ?

Comment définit-il les personnages et leurs relations ? Comment est-il négligé, contourné, oublié souvent ?

L’idée m’en est venue à la suite du tournage de A Bas les Masques : la photo ci-contre en est extraite.

J’ai conçu et réalisé ce film avec des travailleurs sociaux en Essonne. Il  racontait leur vie au travail, sous le masque distancié de la fiction et de la comédie.

On peut y voir aussi un hommage au théâtre antique…

La Fiction au Travail

Dans ce blog, vous retrouverez chaque semaine une nouvelle analyse de film, ainsi que des extraits de mes autres travaux. Je vous propose également une présentation détaillée de ce site et de la problématique du travail au cinéma.

Bon parcours !